© 2017 Ô Pêcheur de Lune - Crédits photo : Nicolas Camoisson, Marine Lebeau, Vincent Tourrès - Mentions Légales

La galerie Ô Pêcheur de Lune propose un grand nombre de pièces design vintage authentiques issues  du design, du vintage et des arts décoratifs. Dédiée au Mobilier Vintage et Design du 20e siècle ainsi qu'à l'art contemporain, en exposant des artistes émergeants ou de renom, elle est créée en 2008 par Vincent Tourrès. Idéalement située à Saint-Sever dans les Landes, ,entre Biarritz et Bordeaux, au coeur de la région Nouvelle-Aquitaine.

 

Parcourez les quelques pièces design vintage sélectionnées de Mobilier Vintage et Design du 20e siècle, des objets créés par les plus grands designers tels que : Charles et Ray Eames, Harry Bertoia, Pierre Guariche, Pierre Paulin, Florence Knoll, Charlotte Perriand ...et tant d'autres. Que vous recherchiez un bureau vintage Scandinave, une table italienne, une lampe industrielle, un fauteuil au design élégant, un miroir retro, vous trouverez probablement la pièce de vos rêves à la galerie Ô Pêcheur de Lune. Retrouvez également tous les artistes contemporains représentés par la galerie dans la section Art Contemporain. Suivez notamment l'actualité de nos expositions d'art contemporain sur la page d'accueil du site de la galerie Ô Pêcheur de Lune.

  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle

Mathieu Sodore

Originaire du Sud-Ouest de la France Mathieu Sodore est né le 13 juin 1962. Etudes à la faculté d'arts plastiques de Bordeaux (Ecole des Beaux-arts et Université de Bordeaux III). Il y obtient une maîtrise en 1984 et un CAPES d'arts plastiques en 1985.

En juillet 2001 il s'installe au Portugal, à Lisbonne.

 

Mathieu Sodore commence à exposer dans les années 80. Son travail à été depuis lors montré à de nombreuses reprises tant en France qu’à l’étranger.

Signalons sa participation à l’exposition itinérante Internation’art à la galerie de Nesle à Paris et au cercle San Lluc à Barcelone (Espagne) en 1990; au Salon de Montrouge en 1993 et en 1996 et au Salon Grands et jeunes d’aujourd’hui à Paris en 1997,1998 et 1999. Toujours en 1999 Mathieu Sodore fait partie de la sélection française de ce Salon et expose au Musée d’Art Moderne de Dubrovnik (Croatie). En 2006 il participe à Arte Lisboa, foire internationale d’art contemporain de Lisbonne (Portugal), sur le stand de la galerie Monumental. En 2010 il fait partie de l’exposition itinérante Toreador présentée à Nîmes cette année là  puis en 2011 à Arles et Madrid (Espagne) et en 2012 à Ciudad Rodrigo et à Séville (Espagne). En 2013 il participe à une résidence artistique et à une exposition collective au Maroc à l'espace Al Maqam (Tahanaout). En 2016 il expose à la galerie Atalante à Madrid.

 

Parmi ses expositions individuelles depuis 2000 retenons Le poète debout à la Maison-Musée Fernando Pessoa à Lisbonne en 2002, Inpetto à la Chapelle des Carmes/Musée de Borda à Dax en 2004, Figuras à la Chapelle des Jésuites à Nîmes en 2005, Conhecer/Reconhecer à la galerie Monumental à Lisbonne en 2007 et La música callada del cantaor dans le cadre du festival “Arte flamenco” à Mont de Marsan en 2009 et à l’Institut Français à Lisbonne en 2010. En 2011 il réalise une exposition/installation en hommage à Goya dans les arènes de Garlin. En 2013 il expose à Madrid au Matadero centre de création contemporaine. En 2014 il est invité au Japon  par la fondation Tiempo Iberoamericano et expose à Fukuoka à la galerie Taller. En 2015 il présente l'exposition La soledad sonora à Saragosse dans le centre culturel Joaquín Roncal et à Madrid dans le centre culturel Pilar Miró. Il expose cette même année la série On nous presse au Passevite, nouvelle galerie de Lisbonne. En 2016 il propose, de nouveau à Lisbonne dans la galerie Passevite, la série Vidas Queimadas.

 

En 2009 le cinéaste Floreal Peleato réalise un long-métrage documentaire intitulé La mano azul (La main bleue), consacré à la peinture de Mathieu Sodore. Projections du film en France, Espagne, Portugal, Mexique, Colombie, Allemagne, Chili, Bolivie, Maroc, Uruguay, Brésil et Japon. 

 

En 2011 un chapitre est consacré à ce film dans l’ouvrage Biographies de peintres à l’écran coordonné par Patricia-Laure Thivat, paru aux Presses Universitaires de Rennes.

 

En 2015, il crée dans le centre de Lisbonne l’atelier/galerie Passevite, lieu d'accueil et de production artistique alternative. Centré sur la création contemporaine et la diffusion culturelle le Passevite propose une programmation ouverte aux langages et aux genres artistiques les plus divers.

D’autres activités liées à l’art alternent avec sa peinture : écriture et illustration d’ouvrages, enseignement, réalisation d’affiches, conférences. Il a également collaboré à divers journaux et revues et participé à l’élaboration de films, de spectacles musicaux et de pièces de théâtre.